Cache directory "/space/www/node1-5/gl-ouv/3/1/3107061023343938/web/ouvaton.org/caveat.ouvaton.org/html/wp-content/plugins/ttftitles/cache" is not writable.Vote électronique: la caution d’Europe Ecologie-Les Verts

Pendant les campagnes électorales, les idées et les enjeux démocratiques sont souvent partout, sauf dans les programmes des partis. La faute au consensus (de boutique), à la prudence (idéologique), au calcul (technique), au marketing (politique)…Les programmes recyclent le passé des idées et affichent leur stérilité.

Les idées ambitieuses, les thèmes visionnaires et les enjeux se nichent partout ailleurs, qu’ils soient progressistes ou non: dans les mots utilisés, parfois pour tester l’opinion (comme le “Care” de Martine Aubry ou les “assistés-canapés” du Figaro Magazine); dans les livres lus par les uns et les autres (le Piketty sur la fiscalité); dans les pratiques politiques et militantes (le grassroot numérique d’Obama, la démocratie participative de Royal…).

Vote par internet pour la primaire

A ce petit jeu de l’inconscient démocratique, Europe Ecologie-Les Verts nous propose ces jours-ci une piste de réflexion sur l’avenir de l’exercice électoral, avec le choix d’utiliser le vote électronique -plus précisément, via Internet- pour sa primaire ouverte qui devra trancher entre Hulot, Joly, Lhomme et Stoll.

Un choix entériné par le parlement du parti, malgré une vive culture interne de défiance vis-à-vis de cette technique. Officiellement, le vote par internet, c’est efficace, rapide, fiable. De la bombe de modernité. En pratique, c’est surtout une impasse démocratique: les votes confiés à une machine sont opaques et incontrôlables -sauf à faire confiance aux prestataires utilisés. Rien à voire avec l’urne -scellée et transparente- où l’on peut recompter les bulletins sous l’oeil attentif des représentants des différents candidats.

Que se passera-t-il à EELV si Hulot et Joly terminent à quelques voix de différence? Alors qu’une partie de l’entourage de Joly dénonce d’ores et déjà du bourrage d’urne électronique, on peut déjà parier sur un clash d’anthologie qu’aucune commission de recollement numérique ne parviendra à solder.

La secrétaire nationale d’EELV, Cécile Duflot, ne se montre d’ailleurs pas follement à l’aise avec ce choix -qu’elle doit pourtant endosser.

Europe Ecologie-Les Verts n’est bien sûr pas la première organisation à recourir à cette technique. Mais qu’un parti s’en saisisse dans le cadre même de la campagne présidentielle est une caution malheureuse apportée à ce fantasme techniciste. Et donnera du crédit à tous ceux qui souhaitent élargir ce genre d’usage à des élections locales, voire nationales. On en viendrait presque à souhaiter un énorme bug pour enterrer définitivement le vote électronique.

A lire sur le sujet: Vote électronique, les boîtes noires de la démocratie, par Perline et Thierry Noisette. Le site est ici.

boitenoire

Faites tourner:
  • Print this article!
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Identi.ca
  • Netvibes
  • Turn this article into a PDF!
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio FR

0 comments ↓

There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment